Eïnothérapie

Qu’est-ce que l’Eïnothérapie?

Devenir ce que nous sommes, plutôt que ce que nous voulons être. C’est cette approche que privilégie l’Eïnothérapie en puisant ses racines dans  « l’enaï » qui signifie « être » en grec ancien. Autrement dit, préférer le dépouillement personnel au développement personnel  en laissant l’hypnose enlever ce qui coince, alléger de ce qui gêne. Généralement ce sont des peurs ou de la culpabilité qui se sont inscrits dans l’histoire de la personne et qui empêchent à la vie de circuler normalement. Il suffira alors de repérer ces blocages, plutôt que de les fuir ou les combattre et de trouver cette position particulière de « non-vouloir » qui permet leur dissolution à l’intérieur du corps.

Comment est née l’Eïnothérapie?

L’Eïnothérapie s’appuie largement sur le travail de François Roustang (1923-2016) formé à l’hypnose ericksonienne et qui s’en détachera pour privilégier l’ouverture sur le monde tel qu’il est plutôt qu’un accès à l’inconscient. Bernard Sensfelder, psychologue a su reprendre cette approche à son compte pour la rendre plus accessible et montrer qu’elle était confortée par l’avancée des neurosciences.

 

Les principes de l'Eïnothérapie

– On n’a pas accès à l’autre 
Nous pouvons essayer d’analyser ou de décoder la souffrance de l’autre mais nous sommes impuissants à la supprimer. En revanche, nous avons accès à son environnement et nous pouvons favoriser la création d’un espace de liberté et de respect favorable au mieux-être.

– C’est physique !
Pas besoin de comprendre quoi que ce soit, l’Eïnothérapie ne procède pas par analyse mais donne toute la place aux ressentis. C’est le cerveau qui fabrique le mal être à partir de tensions présentes dans le corps. Il suffit donc d’enlever les signaux déclenchant le mal-être pour aller bien.

– La personne est parfaite
En eïnothérapie, nous n’aidons pas la personne à devenir qui elle souhaite, nous créons les conditions pour qu’elle vive plus librement, en toute simplicité. Nous ne faisons que retirer, par exemple, retirer les peurs, enlever les culpabilités, qui nous empêchent de nous épanouir au quotidien. Ou bien dissoudre les traces de nos histoires qui marquent un arrêt dans la circulation de la vie. Enfin, permettre aux blocages qui créent le mal être de se dissiper, qu’ils soient liés à une image de soi, un traumatisme, une tension dans le corps, etc. Sans ces tensions, la personne est parfaitement elle-même !

– L’hypnose est toujours de l’auto hypnose :
L’Eïnothérapeute ne cherche pas à contourner le conscient du patient pour l’amener sous hypnose mais plutôt à lui transmettre les techniques d’autohypnose, de façon à lui donner un maximum de liberté.

L'héritage de François Roustang
L’Eïnothérapie s’appuie sur le travail de François Roustang (1923- 2016). Après un parcours, qui l’amène à quitter les ordres et à embrasser une carrière de psychanalyste, François Roustang se forme à l’hypnose ericksonniene, puis développe sa propre approche de l’hypnose qu’il évoque dans plusieurs ouvrages d’une rare exigence intellectuelle.
En effet, si Milton Erickson est expert dans l’art de faire changer les comportements en contournant les résistances du sujet, François Roustang estime
que le mal être est d’abord un défaut d’être. Il ne s’agit donc pas de rajouter quelque chose ou de développer une compétence particulière mais plutôt de repérer les tensions qui empêchent la personne d’être complètement elle-même, puis d’attendre que le corps du patient digère de lui-même ces tensions. Ce n’est pas une action psychologique mais bien un processus physiologique qui est en jeu, si tant est qu’on puisse séparer le psychique du physique.
Ainsi, François Roustang préfère parler de maladresse plutôt que de malade car le symptôme est avant tout selon lui, une forme de résistance à l’écoulement naturel de la vi. Le rôle du thérapeute n’est pas d’aider les gens à devenir qui ils veulent être mais qui ils sont.

Se former à l’Eïnothérapie

Apprendre l’Eïnothérapie, c’est d’abord se familiariser avec une posture particulière où l’analyse cède la place aux ressentis. Eïno-formation vous propose une offre de formation adaptée qui va de l’apprentissage des fondamentaux jusqu’à la formation en tant qu’Eïnothérapeute.

Les stages Eïnothérapie:
Autohypnose et disparition du stress au quotidien

Ce stage sur 2 jours s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent s’affranchir du mal être et des shémas négatifs à travers une auto-hypnose centrée sur le corps.

Animé par : Benjamin Watteau & Bernard Sensfelder

Programme :

– Formation à l’autohypnose en eïnothérapie
– Formation aux techniques de centrage au quotidien
– Importance de la posture et de la respiration
– Le centrage dans la relation aux autres
– Bien entendu, le stage n’a de sens et d’efficacité que si vous pratiquez régulièrement après ce stage.

Objectifs :

– Mieux vivre les émotions du quotidien
– Se libérer des émotions envahissantes
– Mieux se sentir dans la relation aux autres, laisser venir la bonne posture
– Agir sur la confiance en soi
– Se libérer des images de soi
– Disparition de tensions anciennes
– Savoir se débrancher des émotions ambiantes
– Ressentir son corps différemment
– Savoir réagir lors de situations tendues
– Savoir se re-centrer après une émotion forte

Tarifs : 300€
L’inscription est validée par la réception des arrhes (250€ ).
Le nombre de places est limité à 12.

 

Formation aux bases de l’Eïnothérapie

Cette formation s’adresse aux professionnels thérapeutes (psychologues, hypnothérapeutes, kinésiologues, orthophonistes, sophrologues, praticien de MTC, ostéopathes, etc), souhaitant inclure les principes de l’Eïnothérapie dans leur pratique. Cette formation se déroule sur deux fois une journée, à un mois d’intervalle, afin d’avoir le temps de pratiquer entre les deux jours. En deux jours, il s’agit de permettre au stagiaire d’acquérir les fondements du positionnement d’eïnothérapeute afin qu’il puisse les intégrer dans sa pratique et ainsi l’enrichir. Nous n’avons pas à former de thérapeutes, nous formons à un positionnement et à une approche particulière de la souffrance humaine.

Animé par :  Benjamin Watteau, Delphine Gouteux et Bernard Sensfelder

Programme :

La première journée tourne autour de trois axes:

– Compréhension du positionnement spécifique de l’eïnothérapeute dans la relation au patient
– Acquisition de méthodes de base
– Éléments de déconstruction du personnage.

Au niveau des exercices, cette première journée est axée sur des techniques de centrage du stagiaire et sur les fondements de l’hypnose telle qu’elle est pratiquée en eïnothérapie.

La deuxième journée tourne autour de quatre axes:

– l’approfondissement des techniques d’hypnose
– L’utilisation du corps dans la disparition du personnage
– le repérage des moments d’arrêt du mouvement dans l’histoire du patient
– l’accès au plan de la perceptude et la rencontre différente qu’il permet dans la relation au patient.

Cette deuxième journée est très centrée sur la pratique et la découverte des capacités d’intuition lors de la pratique.

Tarifs :

Formation de base à l’éïnothérapie en deux jours, 6 participants maximum (4 minimum, en deça la formation est annulée), 250 € par jour de formation (500 € pour deux jours, le paiement du solde est fait le premier jour). L’inscription est validée à réception des arrhes. Cette formation donne accès à la formation Eïnothérapeute.

Préalable :

La lecture de « Vaincre peur et culpabilité… » et de « Votre corps en sait plus que votre cerveau » livres écrits par Bernard Sensfelder sont des prérequis. En effet, l’animateur adapte la formation au niveau de lecture que les stagiaires ont de ces livres. Comme le groupe est petit, la formation est très individualisée. Ainsi, le programme annoncé est une trame globale sur laquelle se tisse le contenu de la formation en fonction des attentes spécifiques des stagiaires.

Prochaine formation : les 6 février et 6 mars 2023 à Pont-Aven (29)

 

Formation Eïnothérapeute

Il s’agit d’un cycle de 8 journées espacées chacune de deux mois permettant aux praticiens ayant participé à la formation de base en eïnothérapie de devenir eïnothérapeute.

  • J1 : Approfondir le centrage pour améliorer la qualité du dispositif thérapeutique.
  • J2 : Relancer le processus d’adaptation.
  • J3 : Conduire une anamnèse pour identifier et dénouer les enjeux psychogénalogiques.
  • J4 : Conduire une anamnèse pour identifier et dénouer les enjeux traumatiques.
  • J5 : Appréhender les effets de l’angoisse de mort sur les troubles du comportement
  • J6 : Appréhender l’utilisation du son en eïnothérapie
  • J7 : Diversifier les inductions pour induire la transe en eïnothérapie
  • J8 : Approfondir la qualité de présence au patient

Selon l’évolution du groupe l’ordre et la thématique des journées peut évoluer.

Les journées de formation sont conduites par Bernard Sensfelder et /ou Benjamin Watteau à Pont-Aven

La formation est ouverte à 7 personnes. Le coût d’une journée est de 250 euros.

Prochain Groupe : démarrage le 30 Janvier : Complet
Groupe suivant : démarrage le 19 Juin : Il reste encore quelques places !

Les livres de référence

De Bernard Sensfelder

De Bernard Sensfelder

Un ouvrage écrit sous la forme d’un dialogue, à la fois exigeant et abordable qui intéressera thérapeutes et praticiens de la relation d’aide, comme toute personne soucieuse de se sentir mieux.
Edition Dangles

De Bernard Sensfelder

De Bernard Sensfelder

L’auteur y évoque le lâcher-prise comme la clé du changement, tandis que la peur et la culpabilité induisent des réflexes du cerveau qui génèrent le mal-être. Des exercices émaillent l’ouvrage et invitent à expérimenter les moyens d’une libération.
Edition Dangles

De Benjamin Watteau

De Benjamin Watteau

Face aux impasses d’une pensée limitée à la seule culture occidentale, cet ouvrage soutient que le point de vue du bouddhisme Chan (Zen au japon) et du Taoïsme se prête mieux à l’explication des phénomènes curatifs qu’engendre la transe hypnotique.
Edition Satas

De Bernard Sensfelder

De Bernard Sensfelder

Un petit écrit qui traite de la précocité intellectuelle à travers les neurosciences et les émotions. Une approche originale parmi la pléthore d’ouvrages qui existent sur le sujet. Et  c’est gratuit ! A télécharger ICI.

L’équipe d’EINO-Formation

Bernard Sensfelder

Bernard Sensfelder

Eïnothérapeute

Ancien psychanalyste, B. Sensfelder exerce aujourd'hui en tant que psychologue et eïnothérapeute. Remarqué pour ses travaux sur la maladie d'Alzheimer et la précocité intellectuelle, il est aussi l'auteur de deux ouvrages fondateurs de l'Eïnothérapie : Vaincre peur et culpabilité (2017) et Votre corps en sait plus que votre cerveau (2019).
www.bsensfelder.com

Benjamin Watteau

Benjamin Watteau

Eïnothérapeute

Docteur en science de l'éducation, Benjamin poursuit son chemin en tant que formateur de médecine chinoise et responsable de la formation en Eïnothérapie. Il est par ailleurs, l'auteur de l'ouvrage : "Hypnose, Qigong, méditation silencieuse" publié chez Satas en 2022.
https://bwatteau.fr

Delphine Gouteux

Delphine Gouteux

Eïnothérapeute

Après une carrière de formatrice spécialisée dans la gestion du stress, l'accompagnement en fin de vie et le relationnel avec un public difficile, Delphine se consacre maintenant uniquement à l'Eïnothérapie et à la méditation zen.
delphinegouteux.fr